Planification des expériences immersives

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, l’expérience immersive est déjà un concept répandu dans les salons commerciaux.

En se promenant dans le hall d’exposition, on voit des gens équipés de lunettes immersives agir comme s’ils allaient se lancer d’un précipice ou renvoyer une balle de tennis par-dessus un filet imaginaire. C’est amusant, enthousiasmant et dans cette situation, habituellement gratuit. En guise de paiement, il suffit de balayer notre carte d’identité et de répondre à quelques questions courtes qui pourraient ou non nous qualifier parmi le groupe démographique clé de l’exposant.

Or, pour les exposants qui rivalisent pour faire affaire avec autant de participants, en quoi cette expérience peut-elle réellement offrir un rendement de l’investissement? Après avoir enlevé les lunettes immersives, les gens trouvent bien sûr l’expérience géniale, mais cet enthousiasme ne se traduira pas nécessairement par une vente.

Voici quelques suggestions pour rentabiliser le poste de réalité virtuelle (RV) ou de réalité augmentée (RA) de votre kiosque d’exposition :

  1. Premièrement, séparez le budget consacré à cette expérience de celui du salon commercial. Il n’y a rien de pire que d’avoir à choisir entre l’ajout d’un vestiaire à la conception de votre kiosque ou la capacité de recevoir des données pour votre expérience de RA. Si le salon se trouve à Calgary en février, vous aurez besoin de ce vestiaire. Mais devrait-ce être aux dépens de bons outils de rapport sur un survol virtuel de votre usine en Allemagne? Si vous ne pouvez pas vous permettre de créer un budget distinct qui n’affecterait pas vos impératifs pour l’exposition, alors planifiez une expérience immersive dans la conception de l’année prochaine et trouvez une autre idée pour les salons de cette année. Les salons commerciaux représentent un investissement coûteux; diviser un budget entre une exposition et une expérience immersive vous ferait rater votre cible sur les deux fronts.
  2. Beaucoup d’exposants ont une vision à courte portée de la façon dont les expériences numériques peuvent influencer leurs clients actuels et potentiels. Ils les considèrent comme une amélioration à leur événement, puis les rangent et n’y touchent plus jusqu’au prochain salon. Considérez-les plutôt comme un outil à long terme. Est-ce que vos représentants commerciaux voyagent pour rencontrer des clients? Est-ce qu’ils les rencontrent localement, mais dans les bureaux de leurs clients? Avez-vous des installations impressionnantes ailleurs qu’à l’endroit où vous travaillez tous les jours? Pourquoi ne pas créer une visite en réalité virtuelle de votre chaîne de montage qui met en valeur tout l’équipement de pointe que votre concurrence n’offre pas? Présentez-la dans les salons commerciaux, faites-en une appli que vous pourrez envoyer à vos clients potentiels intéressés et laissez ces derniers partir avec les lunettes immersives portant la marque de votre entreprise. Armez les membres de votre force de vente de lunettes et téléversez l’appli sur leur téléphone. En visitant des clients, ils pourront par exemple montrer à un client du New Jersey comment le produit est fabriqué dans votre installation du Kentucky. Apportez l’expérience immersive dans vos visites de vente pour que vos clients potentiels puissent parcourir vos installations dans le confort de leur bureau.
  3. Assurez-vous d’acheter un outil et non pas seulement un jeu. Peu importe ce que vous faites, vous voulez bien sûr que l’expérience divertisse vos invités, mais si vous investissez dans cette technologie, elle doit vous rapporter d’une manière ou d’une autre. Disons que vous êtes dans le secteur du transport aérien à la demande. Vous avez peut-être deux tailles d’avion différentes à proposer pour un usage personnel ou commercial. Vous offrez peut-être des vols transcontinentaux à la demande plus équipés pour des déplacements de nuit. Vous ne pouvez pas vraiment apporter un avion de chaque modèle au salon commercial et bien que vous aimeriez peut-être vous rendre aux réunions avec votre client dans un de ces appareils, il serait difficile d’en déduire des frais de déplacement et de représentation. Alors, que pourraient faire des représentants commerciaux hors pair?

Pourquoi pas une visite virtuelle des avions? Dans ces environnements immersifs, vos clients peuvent ouvrir les porte-bagages supérieurs, voir les toilettes, découvrir comment les sièges s’inclinent pour se transformer en lits et même regarder par les hublots. Ils peuvent visiter le poste de pilotage et être accueillis par un agent de bord lorsqu’ils montent dans l’appareil à partir du tarmac. Chaque action peut faire l’objet d’un rapport. Combien de temps ont-ils passé dans chaque avion? Peut-être semblaient-ils préférer les plus petits modèles pour un voyage personnel. Orientez vos questions et votre argumentaire de vente dans ce sens. Peut-être qu’ils voyagent plus la nuit avec des vols de long parcours, mais ils ne sont pas convaincus du prix d’un vol à la demande. Donnez-leur des lunettes et guidez-les dans une visite du modèle transcontinental tout en étudiant chacun de leur pas sur votre tablette ou votre ordinateur portable. Expliquez-leur l’aérodynamisme des sièges confortables qui se transforment en lits horizontaux alors qu’ils regardent le dossier s’incliner puis reprendre sa position pendant la visite immersive. Guidez-les vers la zone affaires qui permet de se connecter et de travailler ou de s’installer confortablement pour manger.

Informer vos clients potentiels des avantages de votre produit est une chose, mais les leur montrer en est une autre. Les données qui confirment leur intérêt pour un produit plutôt qu’un autre peuvent réduire le temps que vos représentants commerciaux passent à leur présenter des produits dont ils ne veulent pas.

Oui, la technologie immersive est coûteuse. Il est important de travailler avec une entreprise qui pose les bonnes questions au moment de planifier la façon de l’utiliser pour dépenser chaque dollar judicieusement. Vous voudrez une plateforme capable d’offrir le meilleur rendement pour votre investissement. Ça pourrait ne pas être l’exemple plus haut, mais les impératifs de votre entreprise dicteront d’une certaine façon le meilleur plan à adopter. Une bonne rencontre exploratoire permettra d’en tracer les grandes lignes. Par contre, n’ayez pas peur de demander des choses. Vous aimeriez peut-être que les utilisateurs s’inscrivent avec une adresse courriel et un numéro de téléphone. La création de rapports peut être aussi simple que cela.

Peut-être aimeriez-vous savoir combien de fois une personne est revenue sur une portion de l’expérience et combien de temps elle y a passé dans l’ensemble. À quoi les gens ont-ils touché? Où ont-ils regardé? Quel genre de questions ont-ils posées au cours de l’expérience?

Est-ce que le nombre de commandes a augmenté depuis que vous avez intégré cette technologie à vos visites de vente?

La réalité virtuelle, la réalité augmentée et les expériences immersives de toutes sortes peuvent engendrer des émotions positives sur les offres clés d’une entreprise. Constater les initiatives vertes qu’une organisation a mises en place dans sa chaîne de production peut être le facteur décisif qui fait en sorte qu’un client potentiel choisit de travailler avec elle plutôt qu’une autre. Cette expérience est une valeur ajoutée pour vos initiatives de vente et de prospection et si elle est bien utilisée, son rendement peut être très intéressant.