Les 10 erreurs de salons d’expositions les plus communes

Depuis les 35 années où Skyline est arrivé sur le marché des salons d’expositions, nous avons conçu des centaines de kiosques pour nos clients. Cependant, le meilleur design ne compensera jamais pour une faible stratégie. Pour vous assurer du succès de vos expositions, jetez un coup d’oeil aux 10 erreurs d’expositions les plus communes:

  1. Aucun but principal.

Votre présence au salon d’expositions doit accomplir bien plus que la simple augmentation de votre notoriété. Bien que cela accroît votre liste de clients potentiels ou solidifie une nouvelle relation d’affaires, votre présence au salon devrait être directement liée à un but précis et atteignable, et ce, chaque fois que vous exposez.

  1. Planifier en retard.

Alors qu’il peut sembler acceptable de laisser une exposition passée derrière soit, le post-show est en fait le moment idéal pour planifier l’événement de l’année prochainne. Si, au contraire, vous chassez ce show de votre esprit pour les six prochains mois, vous serez plus enclin à oublier tout ce dont vous y  avez recolté (insights, clients potentiels, etc.). En débutant votre planification pour le prochain show annuel directement après votre plus récente exposition, soit douze mois à l’avance, vous êtes plus susceptible d’éviter les oublis de dernières minutes qui sont très fréquents dans cette industrie.

  1. Le look avant la fonctionnalité.

Lumières fluorescentes, couleurs abstraites, agencements qui sortent de l’ordinaire… Tout cela semble une bonne façon de faire ressortir votre kiosque, mais cela aura plutot pour conséquence de créer une barrière psychologique dans la tête de vos clients potentiels. Des études ont démontré que les kiosques qui contrastent radicalement avec la couleur du sol ou qui sont entourés de hautes structures sont intimidants pour les visiteurs. Referez-vous toujours à un professionnel du design avant de vous lancer dans de grands projets de création.

  1. Marketing interractif inneficace.

Les affiches ou toutes autres formes de marketing traditionnel sont aussi importantes qu’auparavant. De nos jours, toutefois, ce sont les résaux sociaux qui mènent le bal. Il suffit  de combiner une page Facebook, une série de publications sur un blogue, quelques hashtag sur Twitter, une page dediée sur votre site web ainsi qu’une mise à jour sur Linkedin pour créer un intéret marqué autour de son événement. Faites en sorte de rendre vos mises à jour fréquentes et divertissantes — et incorporez du contenu généré par l’utilisateur dès que possible, vous aurez alors un plus grand ratio de « partages » et de reconnaissance de marque.

  1. Mauvais graphiques.

Les graphiques encombrés, endommagés ou dépassés n’ont pas leur place sur votre kiosque et peuvent être des deal breakers, soit mauvais pour les affaires. De plus, les petits graphiques situés sous la hauteur des yeux ou ceux qui ne communiquent pas efficacement vos avantages vont assurément gêner votre efficacité au salon. Prenez le temps de jeter un oeil à vos présents graphiques afin de decider si vous avez besoin d’une « mise à niveau » avant votre prochain show.

  1. Envoyer la mauvaise équipe sur place.

De nombreux directeurs de ventes croient qu’envoyer un nouvel employé à un salon d’expositions est une bonne façon de rendre cette personne opérationelle, et ce, dès sont entrée en fonction. Cependant, vous avez besoin de gens expérimentés qui connaissent bien le processus et qui focussent sur le succès de votre entreprise. Par tous les moyens, assurez-vous que votre nouvel employé apprenne rapidement vos méthodes de fonctionnement lors des salons d’expositions, mais ne le laissez pas mener les operations avant un certain temps.

  1. Ne pas avoir de plan B.

Que ferez-vous si les pièces de votre kiosque n’arrivent pas à temps? Et si l’un des membres de votre équipe tombe malade la veille de l’exposition? Quel est votre solution si vous manquez de brochures… si votre kiosque ne respecte pas les critères? Il est préférable d’avoir un plan de rechange pour chacune des situations mentionnées ci-dessus.

  1. Ne pas faire les suivis.

Près de 79% des exposants ne font pas le suivi de leurs clients potentiels après une exposition. Dynamiter les participants avec le même vieux courriel ne compte pas comme un suivi efficace. Au lieu de cela, créer immédiatement une liste de vos possibles clients dès que l’exposition sera terminée. Vous devez connecter avec TOUS ceux que vous avez rencontrés au salon et organiser votre liste afin de mieux cibler votre public avec les produits qu’ils désirent vraiment.

  1. Ne pas faire de post-show marketing.

Tout comme le suivi de ses clients potentiels, beaucoup de gens échouent dans la promotion marketing une fois l’événement terminé. Les participants qui étaient plutot neutres lors de l’exposition peuvent facilement être séduits par votre post-show marketing. En d’autres mots, tout vos clients potentiels devraient entendre parler de vous après le show, pour ensuite être transmettre ceux-ci à l’équipe de ventes.

  1. Négliger de célébrer votre succès.

Rien ne démotive davantage une équipe que de se faire critiquer à chaque petite imperfection. Rappelez-vous de vous concentrer sur les apsects positifs des expositions auxquelles vous participez et félicitez votre équipe (et vous-même) lorsque le travail est bien fait!