Exposition internationale: Astuces pour un salon réussi

Par Craig Koopersmith, Président de Skyline Displays of Houston

Malheureusement, les gestionnaires d’entreprises à l’étranger ne profitent pas toujours des avantages que proposent les salons commerciaux aux États-Unis. La première raisons pour laquelle les hommes et femmes d’affaires ne viennent pas tender leur chance, est due au problème des visas pour entrer aux États-Unis. Selon, l’article du Trade Show News Network (TSNN) CEIR Releases Studies Addressing U.S. Visa issues, Generational Communication, (suivant des études et rapports de 2010) indique que la longueur et la complexité potentielle du processus d’obtention d’un visa pour participer à un salon commercial s’avère être un obstacle pour de nombreuses entreprises qui souhaitent exposer aux États-Unis.

Les entreprises internationales ne sont pas les seules à souffrir pour venir obtenir un visa pour l’Amérique du Nord. Le même article de TSNN, expose l’impact direct que peut avoir sur l’économie des É-U du manque d’organismes étrangers dans les salons commerciaux dans ce pays. D’après cet article, une étude conduit par Oxford Economics, « L’impact économique de la non-participation internationale dans l’industrie des salons due aux problèmes de Visa», explique les plusieurs raisons qui font que le processus d’obtention des visas entrave le commerce mondial. Parmi les nombreuses conclusions, TNN note, «Que suivant cette étude, sans la barrière des visas, l’économie des États-Unis réaliserait une augmentation des ventes de 2.4 milliard de dollars (2.6 milliard, en incluant les ventes aux exposants étrangers) ». L’industrie américaine des salons professionnels peut manquer des opportunités commerciales si ces restrictions s’avèrent des freins pour les potentiels exposants.

Grace à des études comme celle-ci, le gouvernement des É-U porte plus d’attention aux conséquences pour l’industrie des salons commerciaux du problème des visas. Pour rationaliser le processus et accepter le plus de participants possibles. Noter que dans un autre article de TSNN datant de 2012, U.S. Finally Moves to Ease Visa Restrictions, le gouvernement des É-U a finalement commencé à faire le nécessaire pour simplifier le processus d’obtention des visas. Les points importants de ce nouveau processus comprennent : une réduction du temps attente pour des pays comme la Chine ou le Brésil, ainsi que supprimer le visa pour les taïwanais. L’espoir est que ces changement améliorent l’efficacité du processus et donne un coup de fouet à l’industrie nationale de l’événementiel.

Ce que les exposants nord-américains doivent savoir sur les salons à l’étranger.

Bien sûr, les entreprises d’ici rencontrent aussi des limitations et des exigences quand elles décident de participer à des salons dans des pays étrangers. Heureusement entre les É-U et le Canada, les échangent sont facilités grâce à ALENA ou NAFTA (Accord de Libre Échange Nord-Américain ou North American Free Trade Agreement) qui élimine le besoin d’obtenir un visa de travail pour exposer dans l’un ou l’autre des pays. Avant de partir, il est toujours fortement conseiller de contacter les services frontaliers américains pour éviter les imprévus.

Pour les salons commerciaux sur d’autres continents, il est souvent nécessaire obtenir un visa d’entrée. Faites attention et soyez appliqués, cela peut faire toute la différence dans votre expérience à l’étranger. Chaque pays a ces propres lois et règles alors que pour d’autres, aucun visa n’est demandé. Dès que vous avez déterminé le pays hôte de l’événement, contactez le délégué commercial du Canada dans le pays pour vous aider dans le processus. De plus, habituellement les organisateurs du salon vont offrir des informations aux exposants internationaux pour les aider et les conseiller autant sur les détails pratiques du voyage que pour les formulaires administratifs à compléter.

Planifier votre salon commercial avec succès : les éléments clés à retenir lorsque que l’expose à l’étranger. 

Obtenir la bonne paperasse est seulement la première étape pour réussir à un salon international. Beaucoup d’hommes et de femmes d’affaire assume qu’ils peuvent faire travailler de la même façon qu’au pays. Pas tout à fait, apprendre comme interagir efficacement avec les clients internationaux est enrichissant pour votre expérience entrepreneur. Quand vous allez créer votre plan d’affaire, pensez à :

  • Faire des recherches sur les différents tactiques marketings utilisées dans le pays hôte;
  • Collaborer avec un vendeur local pour obtenir des informations et un aperçu sur le contexte local;
  • Repenser votre kiosque pour un meilleur visuel en considérant les différences locales;
  • Pour de meilleurs résultats, ajuster votre kiosque et les messages aux différences culturelles;
  • Embaucher une personne (réceptionniste ou interprète) pour aider avec les différences linguistiques.
  • Créer des supports marketings dans la langue du pays (brochures, carte d’affaire, vidéo, etc.)
  • Apprendre et comprendre l’étiquette d’affaire du pays.

En garder ces facteurs en têtes vous pouvez maximiser vos résultats dans n’importe quelles événements internationaux.

Si vous avez encore des questions. Contactez-nous pour discuter de vos besoins.

Si vous voulez connaitre le top 10 des salons d’exposition à Orlando, Floride. Cliquez ici!

Bon Voyage!!