3 pièges majeurs en design de kiosque à éviter

Article par 

Vous demandez-vous pourquoi votre kiosque d’exposition n’attire pas autant de participants que vous le souhaitez? Vous avez votre personnel en kiosque, vous avez votre démonstration, vous avez une promotion en kiosque. Alors, quel est le problème? Peut-être que vous devriez examiner de plus près le kiosque que vous utilisez à l’exposition. Le design et la structure d’un kiosque sont beaucoup plus importants pour votre image et votre succès que vous le réalisez.

Il est essentiel que vous utilisiez un design et des matériaux bien pensés et non un kiosque défraîchi, fait à partir de vieux kiosques recyclés et désuets. Votre entreprise doit posséder ce à quoi vos participants s’attendent, n’est-ce pas? Alors, pourquoi ne pas leur montrer que vous êtes une entreprise professionnelle à qui on peut faire confiance? Pour ce faire, communiquez un message clair et représentez-vous de manière appropriée.

3-pitfalls-avoid

Voici 3 pièges majeurs d’exposition que vous devez éviter afin de communiquer le bon message :

1. Des graphiques mal imprimés

  • Ils créent une mauvaise image de votre entreprise et semblent vouloir dire : « Je ne m’en soucie pas ».
  • Les gens passeront devant votre kiosque sans s’y arrêter, y compris vos clients actuels et vos prospects, parce qu’ils ne veulent pas être vus en train de visiter votre kiosque et aussi, parce que vous n’avez pas un look professionnel.

 2. Un mauvais message

  • Les gens ne s’arrêteront pas à votre kiosque, car ils ne savent pas qui vous êtes, ce que vous faites, ou n’ont pas 10 à 15 minutes à perdre pour lire tout ce que vous avez d’imprimé sur vos graphiques pour deviner qui vous êtes. Des lignes et des lignes de texte ne vendent pas vos produits ou services, c’est à vous de le faire. Indiquez votre message principal en 5 à 7 mots ou moins et engagez les gens qui se déplacent vers votre kiosque.
  • Pour déterminer si vous avez un mauvais message, portez attention aux regards que les participants portent envers votre kiosque. Est-ce qu’ils hochent la tête de gauche à droite, leur regard semble-t-il vide? Doivent-ils vous demander qui vous êtes ou « qu’est-ce que vous faites exactement? »
  • Cela crée une occasion ratée d’engager. Pourquoi êtes-vous allé à l’exposition si vous n’entrez pas en relation avec des prospects ou des clients? Est-ce que c’était pour faire vos réserves de stylos et tasses à café pour l’année? Créez un message clair et concis et écartez le jeu des devinettes. Représentez votre entreprise d’une manière soignée et professionnelle.

 3. Des matériaux de mauvaise qualité

  • Ils créent une pauvre image de l’entreprise. Les participants ou les clients potentiels se demandent : « Si c’est la façon de l’entreprise de donner son meilleur, quel genre de qualité est-ce que j’obtiendrai si j’achète leur produit ou leur service? »
  • Assurez-vous que votre kiosque montre un ajustement de haute qualité, une belle finition et un souci du détail.
  • Le ruban adhésif ne doit pas être un préalable à apporter lors d’une exposition et ne devrait même pas être envisagé juste au cas où.

Des kiosques et graphiques usagés, endommagés et mal conçus véhiculent le pire message possible aux participants d’une exposition. Cette pauvre présentation démontre à vos visiteurs que vos produits sont dépassés, que vous ne vous en souciez pas, ou que vous assistez à l’exposition dans le seul but d’obtenir plus de points de fidélité sur votre carte de crédit ou pour manger à de bons restaurants. Pensez au coût de la préparation à une exposition, et à celui des hôtels et du transport. Pensez aussi à la perte de productivité au bureau, et en fin de compte, au coût de la perte de clients actuels ou potentiels, juste parce que vous avez essayé de sauver un peu d’argent sur votre kiosque. Il défie toute logique d’investir lourdement dans toutes les autres facettes de la participation à une exposition, puis de couper les coins ronds sur votre kiosque alors que c’est le seul visage de votre entreprise lors d’une exposition, et potentiellement votre plus grand avantage concurrentiel.